Moi non plus, je n’ai pas trop le temps d’aller au cinéma en ce moment : pas mal de boulot et puis il fait froid… Alors je reste à la maison et je regarde la télé!

Je vais donc inaugurer un nouveau type de critique : la série TV. J’ai décidé de vous parler de Braquo. Cette série a été diffusé sur Canal+, il y a quelques temps. Vous avez surement du en entendre parler même si vous êtes pas abonné : elle a été créée par Olivier Marchal. C’est LE maître actuel du polar français : il a réalisé 36, quais des orfèvres et MR 73. Il n’y a pour l’instant qu’une saison de 8 épisodes mais une saison 2 serait en préparation….

Pour l’histoire, ça m’a un peu fait penser à un « The Shield » à la française. Qui dit à la française dit beaucoup moins asseptisé et PC (comme diraient nos camarades de l’autre côté de l’atlantique)… Cela dit aussi un autre casting : on a pas un chauve body buildé pour premier rôle mais un Jean Hugues Anglade. Ceci étant, c’est déjà pas mal. Jean Hugues Anglande c’est quand même des rôles dans Léon et Nikita et puis même si il est pas body buildé, il est plutôt bien conservé. Au long des 8 épisodes, on suit donc un groupe de flics aux méthodes un peu spéciales qui évidement se retrouvent dans la merde jusqu’au cou. Quand on croit qu’ils ont touché le fond, on a l’impression qu’ils vont chercher un tracto-pelle pour aller encore plus profond.

Le pitch est donc pas très original mais efficace. Associé à l’atmosphère sombre et violente qu’Olivier Marchal sait créer, cela donne un cocktail dont on a envie d’être resservi! Côté réalisation et jeu d’acteur, j’ai trouvé cela un peu mou : j’aurai aimé être un peu plus bousculé… Nevertheless, je serais au rendez vous de la saison 2!

PsychoP@T