Le livre dEli

Le livre d'Eli

L’avis de PastequeMan

Comme d’hab, en ce moment, je n’ai pas le temps de faire des critiques à rallonge des films que je voie… Tout d’abord, je tiens à préciser que le visionnage de ce film fut pour moi l’occasion de découvrir le cinéma autrement: en costard et en ayant un peu (trop?) bu… D’ailleurs, je dédie cette critique de film à Dust of Stars avec qui j’ai passé une bonne soirée hier soir…

Pour en revenir au film, je l’ai vraiment trouvé très bien. Il faut savoir qu’à la base, je suis relativement fan des œuvres post-apocalyptiques. Et ici, on nage en pleine humanité en cours de reconstruction. Ce qui m’a bien fait accrocher à ce film, c’est qu’on pourrait se croire dans Fallout (sublime jeu de rôle soit dit en passant!) en train de faire une petite quête annexe… Et ça, c’est assez jouissif.

Sinon les acteurs ne sont pas des plus mauvais, et le casting envoie du lourd quand même: on ne voit pas tout les jours Bretzel Washington tailler la bavette avec Gary Oldman! La réalisation colle très bien à l’univers…

Mais ôtez-moi d’un doute: tout le film est en noir et blanc -sépia ou bien j’avais vraiment trop bu???


L’avis de PsychoP@T

Bon, à mon tour de donner mon avis sur ce film. Avant toute chose, je tiens à préciser que j’ai vu ce film avant PastequeMan et que j’étais sobre. J’ai un peu tardé à écrire cette critique car je voulais faire quelque chose de propre… Tanpis!

Pour le pitch, c’est déjà fait donc je ne vais pas m’apesantir là dessus.

Je suis allé voir ce film avec appréhension en me disant qu’après « La Route » et « Je suis une légende », « Le livre d’Eli » allait avoir du mal à trouver sa place. Finalement, l’univers de ce film ne ressemble à aucun autre (peut être un peu à MadMax?).

C’est du à deux facteurs :

  • la réalisation avec des couleurs gris-jaune (le sépia évoqué plus haut) et l’ambiance à la Fallout (même avis que PastequeMan sur ce jeu)
  • Les personnages (dont le très bon jeu de Denzel Washington) qui sont à la fois clairement caricaturaux et mystérieux à la fois.

Pour finir, il ne suffit pas d’avoir de bons acteurs et une bonne réalisation pour faire un bon film. Il faut aussi un bon scénario. A l’apparence simpliste ( il y a un gentil : Denzel Washington, un méchant : Gary Oldman et une jolie fille : Mila Kunis), il a réussi à me surprendre et ca ca compte: ça veut dire que même dans une grosse production américaine, il peut y avoir de l’originalité!

PsychoP@T