Alice au Pays des Merveilles

Burton et Depp. Un de mes duos cinématographique préférés. En même temps, Scorsese et Di Caprio aussi et pourtant j’ai pas accroché à Shutter Island. Commençons par le début: l’histoire. Alice doit se marier de force, suit un lapin et se retrouve face a son destin dans le Pays des Merveilles. Déjà, à la base, Alice constitue l’un des conte pour enfant que je n’apprécie pas. Je n’adhère pas à l’univers. Un mauvais point pour le film…

Le jeu des acteurs n’est pas mauvais, mais n’est pas bon pour autant. En fait, l’univers ne propose pas un véritable challenge. Les expression sont figées et les personnages un peu plats à mon gout. Depp est toujours bon, mais son personnage n’est pas particulièrement attachant.

La 3D n’ajoute pas grand chose. On ne voyage pas autant que dans Avatar. Mais la mise en scène est correcte. C’est du Burton.

Pour conclure ce test-express, je dirais que j’ai été déçu par ce film. J’espérais un grand Burton-Depp, mais on a ici un bon film, sans plus. La magie n’a pas opéré cette fois-ci… Ce sera pour la prochaine fois! En tout cas, si vous allez le voir, je ne suis pas sur que la 3D vaille le surplus tarifaire…

PastèqueMan