Kick Ass

Kick Ass

Kick Ass est un film de super héros. En fait, Kick Ass est un film de super pas héros. C’est l’histoire d’un gars (…) qui n’a aucun super pouvoir, ni araignée radioactive sous la main. Main, il en a marre d’être un ado comme un autre, banal. Alors il s’achète une combinaison de plongée et devient l’Homme Grenouille… euh… non… il devient Kick Ass. Ses (contre-)exploits sont diffusés sur le net. C’est là que le film commence vraiment. Entre en scène d’autre super héros sans super pouvoir mais avec du très bon mastos. Puis apparaît Red Myst, qui ne vient là que pour embrouiller les choses.

Bien sûr présenté comme ça, ça ne donne pas vachement envie. Mais force est de constater que nous sommes bien en présence d’un film issue d’un comics. La mise en scène joue beaucoup sur cette origine. Les scènes de combat sont vraiment bien, notamment celle de Big Daddy.

Le casting ressemble de près à celui d’un teenage movie, avec l’ado très geek, et sa celle-que-j’aimerais-bien-me-faire copine plutôt gorgenante à souhait. Mais il faut ajouter un Nicolas Cage en grande forme et une jeune actrice de 13 ans qui déchire très bien dans les scènes d’actions.

De plus, le film est bien drôle. On n’atteint pas un Tonnerre sous les Tropiques ou un Bienvenue à Zombieland, mais c’est quand même bien marrant.

Le seul bémol que j’ai trouvé, c’est un certain manque de rythme dans ce film. En effet, je l’ai trouvé assez inégal. Par moment, on se fera presque chier, à d’autres on se marre et on attend la suite.

Au final Kick Ass s’avère être un bon divertissement, qui nous change des films de super héros plus traditionnels.

Toilez-vous bien !

PastequeMan