Toy Story 3
Toy Story 3

    Alors forcément, si je critique Tournée et que j’aime Toy Story 3, vous allez vous insurger et me traiter de tout les noms en partant de « bon public » pour finir à « cinéphile de pacotille ». Je n’ai que faire de vos simagrées de bourgeois du cinéma, et je campe sur mes positions: je n’ai pas aimé Tournée et j’ai beaucoup apprécié Toy Story 3.

    Tout d’abord, je pense qu’il m’est facile d’affirmer que Toy Story est entré dans l’inconscient collectif comme la référence en tant que film en animation 3D. Notez ici que je ne parle pas de la 3D relief avec les lunettes, mais bien de la 3D qui a remplacé le dessin traditionel.

    L’histoire n’est pas bien compliquée, ne se renouvelle pas beaucoup, mais reste toujours aussi efficace dans le contexte de ces jouets. Andy a grandi, il part à l’université et se débarrasse de ces vieux jouets.

    L’intrigue reste donc sommairement la même, Woody et ses amis tentent de rentrer chez eux, car la garderie pour enfants, ce n’est pas l’endroit idéal pour finir sa vie de jouet.

    L’humour (certains passages sont truculents), l’action et la tendresse sont finement dosés dans ce (dernier?) volet de Toy Story. Les parodies de genres cinématographiques sont toujours jouissives, mais les détournements de films sont quant à eux plus discrets ou plus subtils.

    L’apparition de nouveaux jouets, tel un Ken très fashion et un hérisson très professionel dans son metier, amène un peu de fraicheur à l’ensemble.

    Le relief 3D ne sert pas le film, aucun effet ne vient chatoyer devant la rétine du spectateur… Mais pour autant, c’est le premier film d’animation 3D en relief que je trouve aussi réussi. La 3D ne devient plus un gadget, mais s’efface peu à peu sans pour autant être inutile. Au point que je me suis à un moment demander (et j’ai vérifié) si une scène n’était pas en 2D, mais non… Le film est tellement bien fait, qu’on y habitue à la 3D relief.

    Comme toujours, Pixar signe ici un film qui conviendra aux petits comme aux grands, qu’ils aient ou non vu les films précédents.

    Toilez-vous bien!

    PastequeMan