L'arbre

L'arbre

    En sélection officielle à Cannes, bien accueilli par la presse spécialisée, même s’il a un peu fallu me trainer dans une salle pour le voir, j’espèrais secretement être agréablement surpris (un peu comme pour Max et les Maximonstres).
    Oui, mais j’ai un gros problème avec Charlotte Gainsbourg. C’est con, mais c’est comme ça (il y a des gens qu’on aime moins que d’autres, ça arrive). Je n’aime pas cette actrice, mais bon, je lui ai laissé une chance, surtout parce que j’aime bien varier le style de film que je vais voir.
    La seule information en ma possession lors de mon entrée dans la salle était le sujet du film: le deuil. Je me suis mis à espérer plus fort, pensant que la réalisation liée aux paysages enchanteresques d’Australie me feraient voyager.
    Malheureusement, ce ne fut pas le cas. Certes, Charlotte Gainsbourg ne joue pas mal, mais ce film ne m’a pas réconcilié avec elle. De plus, j’ai trouvé le tout un peu gentillet et mielleux. On rigole une fois, on ne verse pas une seule larme et on ne partage finalement pas la peine des protagonistes (qui sont pourtant en plein deuil). J’ai passé les 20 dernières minutes du film à attendre gentillement la fin (oui j’avais quand même envie de connaitre le dénouement, ce n’est pas un si mauvais film que cela quand même!), et à me demander ce que j’allais bien pouvoir commander au japonais en sortant du cinéma (j’ai toujours du mal à me décider).
    L’arbre est donc un gentil film du dimanche après midi sur M6 (non, je suis trop sévère là). Il ne mérite pas à mon goût tous les honneurs qui lui sont octroyés, mais on se laisse bercer facilement par la beauté des paysages (mais pas si bien filmée que cela…). Pour autant, la personne m’ayant accompagné (et trainé (mais pas de force) voir ce film) est ressortie bien plus convaincue que moi. Comme quoi, je ne suis peut-être pas totalement objectif (voir très subjectif) dans mes jugements cinématographiques, mais au moins, j’espère ne pas partager de la masturbation intellectuelle!

    Toilez-vous bien!

    PastequeMan