Un balcon sur la mer

Un balcon sur la mer

Jean Dujardin donnant la réplique à Marie-Josée Croze. Cette unique idée est suffisante à me motiver à voir ce film (vous me direz que je n’ai pas retenu la leçon avec Monsters…).
Encore une fois, grosse déception. L’histoire est assez fade. Un homme, mariée avec tout ce qui va bien, rencontre son amour de jeunesse au cours d’une vente de maison dans le Sud de la France.
Bien que l’action se situe dans l’ère pré-iPhone, tout est largement téléphoné (et encore plus si on a vu la bande-annonce qui dévoile le fin mot de l’intrigue). Je ne déflorerai pas l’histoire, mais le pseudo renversement de situation ne surprend personne. Puis le sujet change d’un seul coup. On ne s’ennuye plus avec ces retrouvailles et amourettes, on se concentre sur une magouille dans les ventes de maisons (dont l’issue ne surprend pas non plus)…
Les acteurs (pourtant connus et reconnus) sont relativement (voir franchement) mauvais. En même temps, vu le manque de profondeur de leur personnage, ils auraient difficilement pu faire mieux.
Au final, je me demande encore pourquoi le film s’appelle “Un balcon sur la mer”, sachant qu’on voit rarement la mer (vu que toute les maisons dans le sud ont des piscines) et encore moins un balcon (mais une terrase par contre). Certainement pour faire une suite dont le titre rendra honneur au film: “Un balcon sur la mer2”… 😀
Encore un mauvais film, sélectionné sur mes propres a priori… Comme quoi, même de bons acteurs ne suffisent pas forcément à sauver un mauvais film.

Toilez-vous mieux que moi!

PastequeMan