Fighter

Fighter

Fighter retrace l’histoire vraie de Micky et Dicky, deux frères, boxeurs, issus de Lowell aux USA. Si Dicky a, par le passé, apporté la gloire à sa ville natale, Micky semble pour l’instant sur la mauvaise pente et perd tous ces combats, malgré le (ou à cause du) cadre managérial restreint à sa seule famille. Sa rencontre avec Charlene va tout changer.

La puissance du film tient pour beaucoup aux acteurs (2 Oscars tout de même!), et confirme les qualités indéniables de Christian Bale. On ne peut pas reprocher à l’histoire d’être simple, car elle narre le quotidien d’une famille finalement simple elle aussi.

J’ai particulièrement apprécié de ne pas me retrouver face à un film de boxe, tels les Rocky 2, 3 etc… La différence est très marquée entre la partie axée sur l’à coté du sport et les combats eux même. Ces combats ne sont qu’au nombre de deux et sont suffisamment bien filmés pour faire ressentir toute la tension du sport.

Bien que j’avais bien aimé Million Dollar Baby, il est agréable ici de ne pas tomber dans le pathos, si cher à Eastwood. Ce monde de la boxe est sale et mauvais. On le ressent, et on ne prend finalement pas les protagonistes en pitié pour leur sort, mais on partage leur volonté féroce de victoire et de revanche sur la vie.

Fighter est un film vrai, sincère, porté par de très bons acteurs. Il conclut parfaitement ce début d’année, en nous offrant un très beau spectacle. Je le conseille à tous.

Toilez-vous bien!

PastequeMan.