Polisse

Polisse

Une peau lisse de bébé

Maïwenn, Joeystarr… Voilà des noms qui ne m’inspirent pas plus que ça… Le film semble tout de même emporter un franc succès et a gagné le prix du jury à Cannes (souvent plus sympa que la palme d’or).

Le synopsis du film est somme toute assez simple : on suit le quotidien d’une Brigade de Protection des Mineurs. En fait, Maïwenn glisse avec malice le spectateur dans le rôle qu’elle se donne : quelqu’un qui débarque dans une brigade et qui observe ce qui se passe. Viols, agressions, maltraitances forment la routine de ces policiers au moral vacillant. Le film s’égare de temps à autre pour dévoiler un trait de caractère de chaque protagoniste.

Si Karin Viard et Marina Foïs sont assez justes, Joeystarr et Jérémie Elkaïm surjouent et plombent un peu le film. En fait, le film se cherche constamment. Pendant un quart d’heure, on va avoir l’impression d’avoir un docu-fiction sur une BPM, mais le quart d’heure suivant, les traits de caractères grossiers des personnages surnagent et nous renvoient à une bête histoire d’amour ou de divorce.

Si l’axe central, la vie dans un BPM, est bien filmé et rend avec justesse ce que peut être la vie difficile de ces policiers de choc, le reste est, à mon sens, superflu. De même, Maïwenn joue beaucoup trop sur les larmes. Les scènes dures n’ont pas besoin de durer. A trop en rajouter, on verse dans le larmoyant, ce qui est bien dommage.

Traitant d’un sujet grave et touchant, je comprends l’engouement des gens et du jury de Cannes pour ce film. Mais pour moi, il n’est pas assez tranché. On ne filme pas une histoire de bisous comme on filme une histoire de viol. Si le sujet est maitrisé, les à-côtés et la mise en scène mollassonne viennent un peu gâcher la fête.

Polisse est un bon film, qui montre la réalité quotidienne d’une BPM, mais qui cherche à montrer trop de choses et se perd un peu en route. Le sujet grave qu’il traite donne lieu à un engouement compréhensible, mais pas forcément justifiable. Un film à voir.

Toilez-vous bien!

PastequeMan