Frankenstein Junior - La Comédie Musicale

Frankenstein Junior - La Comédie Musicale

La comédie musicale Frankenstein Junior, du film éponyme, a été montée par Mel Brooks lui-même. Nous devons la transposition en français à LV Show.

L’astucieuse mise en abyme du cinéma dans la comédie musicale justifie des changements de décors maladroits mais somme toute pas gênants. Si les décors ne sont pas non plus grandioses, on ne vient pas forcément voir ce genre de comédie musicale pour le visuel mais plutôt pour le contenu.

J’avoue y être allé en repensant à Spamalot, mais sans la conviction de voir un équivalent. Si je craignais que ce soit un cran en dessus, j’espérais au moins ne pas m’ennuyer. Clarifions tout de suite les choses, les deux comédies musicales, bien qu’inspirée de films comiques, ne se ressemblent pas.

La mise en situation et les dialogues truculents de Spamalot font ici place à une troupe moins drôle, mais plus à même de faire le spectacle. Les chansons sont de bonnes factures, d’une traduction efficace. Mais surtout, nous sommes constamment surpris par la qualité des interprètes et des chorégraphies.

Les clins d’oeil à la culture populaire s’enchainent, et si l’humour ne vole pas très haut, le spectacle de danse, de claquette ou que sais-je encore, relève haut le niveau. Les quelques temps morts passent pour la plupart inaperçus, effacés par de jolies trouvailles de mise en scène.

Réelle bonne surprise, Frankenstein Junior m’a convaincu mais pas du tout dans le sens que je l’entendais. Renouvelant les sketchs usés du film, cette comédie musicale vous emmènera dans une Transylvanie drôlement absurde et délicieusement chantante.

Ridez-vous bien !

PastequeMan