Iron Man 3

Iron Man 3

C’est après une longue abstinence et un sevrage sévère que je reviens sur mon blog pour poster une nouvelle critique. J’ai donc renoué avec le cinéma pour suivre une fresque désormais cher à mon cœur, un Marvel.

Après un Avengers très divertissant et donc très réussi, mais un Iron Man 2 en demie teinte, Shane Black se devait de nous offrir un bon spectacle. Pour mettre les choses au clair, j’accroche bien avec le format que Disney donne à la franchise Marvel. Ce ne sont pas de grands films émotionnellement parlant, mais une nouvelle forme de distraction, entre la série et le film, sujet déjà abordé dans mon dossier, vieux mais toujours d’actualité. J’assume donc cette part d’ombre et savoure d’autant plus ces grosses productions divertissantes, si elles sont bien faites.

Iron Man 3 nous propose de suivre Tony Strak, aka Iron Man, empli de doute, suite aux évènements traumatisants de The Avengers. Mais déjà, le Mandarin fait peser un risque sur les USA. Comme à mon habitude, je ne dévoilerai pas plus l’intrigue, vous laissant le plaisir de la découvrir en temps voulu.

Le trio Robert Downey Jr., Gwyneth Paltrow et Don Cheadle fonctionne aussi bien que dans le second film. De même, les bad guy sont assez bad guy, mais pas trop quand même… Juste ce qu’il faut… Pour faire simple, la direction d’acteur n’est pas mauvaise pour un film spectacle. Les effets spéciaux sont à hauteurs de nos espérances, et rendent une 3D impeccable. Une note technique jusque-là irréprochable.

Rentrons maintenant dans le cœur du film, sa mise en scène et son scénario. Pour le premier point, Shane Black s’en sort plutôt bien. Jouant sensiblement moins sur les slow-motions que dans le second épisode de la saga, les scènes d’actions sont plutôt bien touffues mais assez lisibles dans l’ensemble. La globalité du film est plutôt bien rythmée, sans escalade à l’action, ni temps mort trop long (à mon sens, mais il peut en être autrement pour celles et ceux en quête d’action pure).

Enfin, le scénario regorge de pointes d’humour bien senties, et plus digestes que dans Iron Man 2 (qui reste une légère déception pour moi). Sans rien en dévoiler, je dirais qu’Iron Man 3 réserve son petit lot de surprises qui le rend particulièrement agréable. On en regretterait presque la fin de ce cycle, Tony Stark étant assez attachant sous ses airs de super héros qui assure. Mais il se murmure déjà qu’un quatrième volet serait en préparation.

Aficionados de la saga Marvel (au cinéma en tout cas), vous pouvez vous jeter sur ce film les yeux fermé. De toute manière, je trouve que cet Iron Man 3 reste un bon film très divertissant et visuellement très bon, je le conseille à tous, pour passer une bonne soirée pop-corn (ou pizza bière, au choix…)

Toilez-vous bien !

PastequeMan