Il me fallait une bonne raison pour déterrer mon blog. J’ai bien 3 ou 4 films à critiquer, mais les problèmes conjoncturels (boulot…) et structurels (je suis plus aussi proche du cinéma qu’avant…) s’accumulant, ma présence dans les salles obscures s’amenuise comme un glaçon dans un ti’punch…

Il y a maintenant 3 ans, j’avais furtivement écrit une brève critique de cette géniale comédie musicale… Manque de bol ou pure sadisme (ce qui me connaissent sauront…), j’étais allé à la dernière, et donc les gens emballés par mes arguments foireux sont restés sur leur faim.

Réjouissez-vous chevaliers (du ni)! PEF revient à Bobino dès le 27 septembre pour 100 représentations!

Pour rappel, ma brillante critique très objective de la pièce est.

Comédie musicalement,

PastequeMan, de retour, ou pas…