Romance

Angèle et Tony

Angèle et Tony

Angèle et Tony

Angèle et Tony, c’est l’histoire d’une jeune mère (Angèle, et on Andgèle…) qui à le QI de ce qu’elle vend (des poissons morts) et de sa rencontre avec Tony, qui à le QI de ce qu’il pèche (des poissons vivants).

Le film commence mollement, comme un petit film dénonçant la dure vie dans la Normandie des pécheurs, dans laquelle se noie une jeune mère. Angèle cherche à se reconstruire une vie pour récupéré son fils, confié à ses grand-parents.

Dit comme ça, le film ne semble pas très intéressant, mais finalement, l’écriture creuse les personnages, les fait évoluer mais pas d’une façon fulgurante. Petit à petit, l’un et l’autre se découvrent, se questionnent. De film social traînant sur le pathos, on passe à une jolie histoire, où, même si on est pris d’envie de mettre des baffes à cette jeune femme un peu perdue, se mélangent émotions et douceur.

La mise en scène vaut le détour. Filmé sans voyeurisme, on se rapproche d’un documentaire, ou les acteurs (dont l’un d’eux appartient à la Comédie Française) sont saisissants de naturel. Chapeau bas pour leur performance.

En somme, ce film, bien que prenant un mauvais départ, se transforme en véritable bonne surprise, que je ne saurai que vous conseiller!

Toilez-vous bien!

PastequeMan


Les émotifs anonymes

Les émotifs anonymes

Les émotifs anonymes

Loin de moi l’idée de bouder les films belges (Jaco van Dormael n’est-il pas belge après tout?), je suis allé voir Les émotifs anonymes, joli film (belge donc) sur les gens émotifs (quelle surprise!).
Ce film nous emmène dans la vie d’Angélique, jouée par Isabelle Carré, émotive, participante des groupes de réunion des émotifs anonymes. Sa vie va croiser celle de Jean-René van den Hugde (campé par un Poelvoorde toujours surprenant dans ces rôles un peu plus profonds), émotif aussi (mais pas anonyme, lui), le tout sur fond de chocolat.
C’est un gentil film frais et divertissant, touchant sans être émouvant. Drôle et sincère, il nous permet d’effleurer le ressenti et les pensées de ces émotifs, bloqués par le moindre obstacle de la vie.
La bande originale, en partie chantée par les acteurs eux-même, vaut également le détour.
Un film bien sympathique, que je conseille à tous, ne serait-ce que pour retrouver Poelvoorde dans un rôle qui lui va parfaitement bien, et le voir renouer avec la chanson, plusieurs années après Podium.

Toilez-vous bien!
PastequeMan

L’arnacoeur

L'arnacoeur

Voilà un petit film qui a fait des émules! D’ailleurs, je dis petit film, mais vu le casting, ce n’est pas très juste… Bref, le pitch est somme toute simple. Romain Duris est un casseur de couple et sa mission impossible est d’empêcher le mariage de Vanessa Paradis… C’est Jack Sparrow qui ne va pas être content…;-)

Le jeu des acteurs est bon, tant les principaux que les secondaires. Les gags ne fusent pas dans tout les sens, et justement, ça ne tombe pas dans une sur-enchère gratuite. Le film installe doucement une ambiance sympathique.

La mise en scène n’a rien d’exceptionnel, mais on ne vient pas voir une comédie pour ça après tout. Le rythme est bon, et, pour une fois, je ne me suis pas ennuyé au milieu du film. Or, c’est souvent le cas dans bon nombre de comédies françaises!

Bref, je vous recommande chaudement cette petite comédie franchouillarde, bonne enfant et rafraichissante. Et juste pour voir François Damien et Romain Duris danser ensemble, ça vaut le détour!

PastequeMan


Bienvenue sur Pasteque's Reviews!

Vous trouverez ici des critiques plus ou moins bien écrites, par des gens plus ou moins consciencieux, sur des films plus au moins bien! Toilez-vous bien!
  • Meilleures Notes

  • Wikio et +1

    http://www.wikio.fr



  • FeedBurner RSS

  • PastCorp Google+
    Jarrah theme by Templates Next | Powered by WordPress