Tag: Keira Knightley

A Dangerous Method

A Dangerous Method

A Dangerous Method

Psycho – couac…

Viggo Mortensen et Cronenberg, c’est une vraie histoire d’amour. Pas entre eux, mais entre moi et eux… enfin bref, j’ai beaucoup aimé A history of violence et Les promesses de l’ombre.

Fassbender et Knighley n’étaient pour moi que de bonnes raisons supplémentaires de voir ce film, qui traite des débuts de la psycho-analyse. Si le sujet est bien traité – et peut-être très proche de l’Histoire, je ne saurais dire – il manque un liant au fond. Dresser une histoire sur des faits réels est chose ardue. Le principal défi est d’y inclure une part de dramaturgie, qui tiendra le spectateur en haleine. Cronenberg échoue sur ce point, en nous livrant des personnages certes intéressants mais fort peu empathiques.

Si aucun lien fort ne se créer entre le spectateur et les acteurs, ce n’est pas tant à cause du jeu, très bon ici, que du scénario. On suit doucement les rixes verbales de Jung et Freud, chacun borné à sa manière. Aucune tension palpable ne se fait sentir et dès lors, l’atout du duo Mortensen-Cronenberg perd de sa superbe.

Élégant, le film a le mérite de poser les bases des distensions aux siens des communautés scientifiques. Petites querelles, ou profonds schismes, les volontés des uns et des autres seront malmenées par leurs différents détracteurs.

A Dangerous Method est un film assez plaisant, dévoilant un aspect assez désagréable dans la découverte de nouvelles voies scientifiques. En ne prenant pas l’auditoire par les sentiments, Cronenberg rate un peu le coche, mais propose tout de même un film beau et bien construit.

Analysez-vous bien!

PastequeMan


Never Let Me Go

Never Let Me Go

Never Let Me Go

Never Let Me Go nous raconte l’histoire de Ruth, Kathy et Tommy, trois jeunes pensionnaires d’une école pour le moins stricte. Leur vie sera bouleversée quand ils apprendront le pourquoi de leur existence.

Présenté comme ça, ça donne envie non? Et pourtant… Non, le suspens de ce secret est vite dévoilé, très vite même, si vous avez vu la bande annonce. Si on prend le film au premier degré, c’est un peu facile, un peu long… Un sorte de triangle amoureux qui se forme, se cherche etc…

Mais là où le film se révèle, c’est dans le non dit, dans la suggestion. Sans vouloir déflorer le film à ceux qui se laisseraient tenter sans en connaitre les tenants et les aboutissants, je dirais que tout le film tient dans la réflexion qu’il porte. La philosophie du film a une portée éthique, mais qui nécessite que le spectateur se donne la peine de se poser lui même ces questions.

Sinon, sur la partie technique, ce n’est pas un grand film, mais ça se défend plutôt bien au niveau jeu d’acteur. Un effort sur la mise en scène et la photographie aurait était appréciable et lui aurait certainement valu une plus grande promotion de la part des média. Mais comme je l’ai dit, l’essence même du film réside dans son fond plus que dans sa forme.

Un film que je conseille à ceux qui aiment bien se poser plein de problèmes moraux. Les cinéphiles cherchant un gentil film pour se distraire feraient mieux de passer leur chemin.

Toilez-vous bien!

PastequeMan


Bienvenue sur Pasteque's Reviews!

Vous trouverez ici des critiques plus ou moins bien écrites, par des gens plus ou moins consciencieux, sur des films plus au moins bien! Toilez-vous bien!
  • Meilleures Notes

  • Wikio et +1

    http://www.wikio.fr



  • FeedBurner RSS

  • PastCorp Google+
    Jarrah theme by Templates Next | Powered by WordPress